Blog

Le Petit Prince des vents

Nov 3, 2016

 

Tu me dis qu’il nous faudra naviguer au bout de la nuit, que dans l’océan se cache une île-volcan, qu’elle nous attend depuis dix mille ans pour célébrer les noces de sang de l’enfant-volcan et de l’enfant océan. Ô mon Petit Prince des Vents, combien d’aurores à ton bord verrai-je encore? Et puis tu me conduisis dans le corps de la montagneaux songes interdits. Là, dans le langage des sages, mon tatouage en lettres de lave. Et à l’alchimie de tes sons, la magie de mon nom. Ô mon Petit Prince des Vents , combien d’aurores à ton bord verrai-je encore ? ... ( Extrait de Guérison de Artères)